Le chômage partiel induit moins d’accidents professionnels. Prévenir demande une exonération des primes des accidents professionnels.

Avec le chômage partiel, les salariés ne travaillent plus à leur taux d’occupation habituel. Les RHT induisent donc une diminution des accidents professionnels.

La SUVA a décidé de renoncer à percevoir les primes de l’assurance contre les accidents professionnels sur les salaires couverts par l’indemnité de chômage partiel (RHT). Les entreprises peuvent se préparer à bien identifier séparément le montant des indemnité de réduction de l’horaire de travail (RHT). Elles pourront ainsi le moment venu, communiquer facilement le montant exonéré des cotisations.

Notre équipe demande aux assureurs privés d’agir de la même manière. Nous vous tiendrons au courant.

Pour toute information : Prévenir SA 032.720.20.80. stephane.licodia@prevenir.ch

Prévenir SA
Stéphane Licodia, 7 avril 2020